Précisions techniques


L'institut Vias publie trimestriellement un tableau de bord www.vias-modalsplit.be qui donne un aperçu des évolutions les plus récentes de la mobilité en Belgique. Le tableau de bord (ou « dashboard ») fournit des informations relatives à la répartition des modes de transport utilisés en Belgique. Plus précisément, y sont présentés les indicateurs suivants:

Grâce aux commandes (ou « controls ») situés en haut, les indicateurs peuvent être affichés selon différents sous-groupes. Les variables sur lesquelles les filtres peuvent être appliqués sont les groupes d'âges (18-34, 35-54 of 55+), le sexe et le lieu de résidence des répondants (Flandre, Wallonie ou Bruxelles). En outre, il est possible de filtrer les données en fonction du moment de la semaine lors duquel le déplacement a été effectué (jour de semaine ou week-end) et, enfin, il est également possible de sélectionner un certain nombre de modes de transport, ce qui permet de les comparer plus en détail 1

 

Méthodologie


Ces informations sont basées sur une enquête en ligne menée chaque mois auprès de 1.000 répondants belges. Sur base de leur âge, de leur sexe et de leur lieu de résidence, ces répondants constituent un échantillon représentatif de la population belge âgée de 18 ans et plus.
L'enquête porte sur les déplacements effectués la veille. Plus précisément:

  • Quel mode de déplacement avez-vous utilisé hier ?
  • Etiez-vous conducteur, passager ou les deux ?
  • Pour chacun des modes de transport utilisés, combien de kilomètres avez-vous parcourus ?

L'enquête est menée pendant une semaine chaque mois et porte sur les déplacements en semaine et le week-end.
Sur base des données recueillies, il est donc possible de calculer le nombre de kilomètres parcourus par les personnes interrogées au cours d'une journée moyenne, ventilés par mode de transport. Enfin, une pondération est appliquée afin de garantir que l'échantillon puisse être extrapolé à l'ensemble de la population adulte. On peut ainsi calculer le nombre de kilomètres parcourus sur un jour moyen par l'ensemble de la population belge.


Limite des données


Toutefois, lors de l'interprétation des données, il convient de garder à l'esprit certaines limites.

  • Il s'agit de données autodéclarées, celles-ci sont donc sujettes à une certaine distorsion. Par exemple, les personnes n'ont pas toujours une idée correcte des trajets qu'elles ont effectués et du nombre de kilomètres qu'elles ont parcourus.
  • Lorsque les données sont filtrées pour faire apparaître certains sous-groupes, il faut être prudent dans l'interprétation de données, celles-ci pouvant reposer sur un petit nombre de répondants. En particulier, lorsque plusieurs filtres sont utilisés simultanément (par exemple, en sélectionnant les femmes âgées d'au moins 55 ans et résidant à Bruxelles), l'échantillon sur lequel les données reposent peut devenir très petit.
  • Les données sont collectées sur une période d'une semaine par mois. Etant donné la présence de facteurs externes tels que les conditions météorologiques, les transports utilisés et les kilomètres parcourus peuvent être sur ou sous-estimés en fonction des conditions externes rencontrées durant le reste du mois.

 


1 Lorsqu'une sélection est faite parmi plusieurs modes de déplacement, les modes sélectionnés représentent ensemble 100% de la répartition modale. Les autres modes, non sélectionnés, ne sont donc pas pris en compte dans le calcul.